MédiathèquePresse

Marchés publics : un annuaire pour contacter les entreprises

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) dispose dorénavant d’un outil adapté pour quiconque voudrait demander les services de toute entreprise pour un quelconque besoin.

Le directeur général de l’ARMP a présenté le 28 août à Brazzaville, ce nouveau-né de son institution, fruit d’un partenariat avec le ministère des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat. Les deux partenaires se sont engagés dans la formation des grandes entreprises, petites, moyennes entreprises, très petites entreprises et entreprises artisanales en vue de faciliter leur accès aux marchés publics

750 entreprises sont inscrites et répertoriées dans ce bulletin spécial de 79 pages, édité par ARMP. Ce document concerne toutes les entreprises participant à la commande publique. On peut lire sur la page de couverture, bulletin spécial sur les grandes entreprises ; les petites et moyennes entreprises ; les très petites entreprises et les entreprises artisanales à l’ARMP.

Ce bottin est élaboré en application de l'article 2 du décret n°2009-157 du 20 mai 2009 portant, attributions, organisation et fonctionnement de l’ARMP. Un travail réfléchi puis organisé, en vue de contribuer à l'information, à la formation de l'ensemble des acteurs de la commande publique et au développement du cadre professionnel.

Les différentes entreprises contenues dans le document ont été recensées et classées selon la typologie ainsi qu’il suit : raison sociale, année de création, adresse complète, spécialité, catégorie et téléphone. Un travail effectué à la suite des ateliers de formation, à l’actif des entreprises, organisés à travers le pays. Ce classement est élaboré par branches d’activités : travaux, fournitures, services courants et prestations intellectuelles. Toutes les entreprises sont répertoriées par localités avec en tête Brazzaville et Pointe-Noire.

Ainsi, les maîtres d’ouvrage et délégués ; administrations et particuliers disposent désormais d’un outil indispensable. Pour les premiers, l’annuaire leur permettra de réaliser toutes les formes d’achats publics autorisés par le code des marchés publics. Et pour les seconds, ils pourront accéder aux services de proximité. « L’ARMP vient donc par le biais de ce bulletin spécial d’établir un relais entre l’administration publique et les acteurs économiques dans la perspective de faciliter l’accès aux services de proximité et de contribuer de facto à la promotion du secteur privé national pour relever les défis du développement économique dans notre pays », a déclaré David Martin OBAMI.

L’édition de ce bulletin spécial répond aussi à deux préoccupations majeures : promouvoir le secteur privé national et favoriser la création de richesses, d’emplois considérés comme un facteur de stabilité sociale.

Ce bulletin est le fruit du partenariat entre le ministère des Petites et moyennes entreprises et de l’artisanat et L’ARMP. Les deux partenaires se sont engagés dans la formation des grandes, petites, moyennes, très petites entreprises et artisanales en vue de faciliter leur accès aux marchés publics. En revanche, il revient aux potentiels candidats aux marchés publics de se faire connaitre auprès des maîtres d’ouvrage et autres par le biais des supports publicitaires. Aussi, il leur est recommandé de développer le réflexe d’initier les candidatures spontanées afin de ne pas demeurer tributaire des appels d’offre.

Le bottin sera réactualisé dans un intervalle de temps qui sera défini. Ceci, en fonction des sollicitations qui pourront intervenir à la suite de cette publication et des résultats. Au-delà d’une base de données, il s’agit de faire vivre les petits métiers.

« Ce travail va se poursuivre (…) lorsque l’écho va s’étendre, nombreux viendront à nos portes. Nous devons faire la vulgarisation afin qu’il soit largement diffusé », a conclu David Martin OBAMI.

Arnault NGATSE ANGA

0 Comments

Categories: presseNumber of views: 5919

Tags: